La gestion des ressources humaines est un élément essentiel de toute entreprise. Qu'il s'agisse d'embaucher de nouveaux employés, de former ou de s'assurer que les lois du travail locales sont respectées, les processus RH sont un élément essentiel de chaque entreprise. Avec la crise sanitaire de 2020, les efforts d’automatisation et digitalisation s’intensifient et impacteront fortement jusqu’à la fonction RH.

Mais les RH ont généralement été considérées comme un processus de service hautement manuel. Ils ont l'habitude de se retrousser leurs manches et de faire le travail eux-mêmes. Mais tout cela est en train de changer.

L'automatisation est allée jusqu’à impliquer la fonction RH dans le changement. Très bientôt tout ce qui peut être automatisé le sera. Le personnel actuel des RH doit s'adapter aux changements à venir avant d’être laissé pour compte.

Comment est-ce possible?

L'automatisation des RH consiste à améliorer l'efficacité du service des RH en libérant les employés des tâches manuelles fastidieuses et en leur permettant de se concentrer sur des tâches complexes telles que la prise de décision et l'élaboration de stratégies.

En automatisant les activités RH standard et répétitives, les organisations peuvent réduire le coût et le temps qu'elles consacrent à la planification et au traitement manuel des RH.

La gestion traditionnelle des ressources humaines a principalement mis en œuvre les directives du plus haut niveau. Grâce à l'automatisation stratégique, les équipes RH peuvent réduire le brassage de papier et concentrer leur attention sur des rôles plus stratégiques comme la prévision des talents et le bien-être des employés.

Terrain propice

En 2020, une année chargée d’émotions et d’anxiété, la santé mentale des employés s'est hissée au sommet de la liste des priorités au cours des deux derniers mois. Selon une étude d’Oracle et de Workplace Intelligence, 51% des employés ont noté que leur entreprise a ajouté un soutien en matière de santé mentale. Pourtant, 76% estiment que leur entreprise devrait faire plus. La technologie s'intensifie pour remplir ces rôles.

La même étude a révélé que 82% des personnes pensent que les robots peuvent mieux soutenir leur santé mentale que les humains. Plus encore, 68% des personnes préfèrent parler à un robot plutôt qu'à leur responsable du stress et de l'anxiété au travail.

Et avec la pandémie de la Covid-19, 66% des employés sont tout à fait d'accord pour dire que le coronavirus a accéléré la volonté de leurs entreprises d'investir dans des outils d'Intelligence Artificielle.

Créez votre première intelligence artificielle
Apprenez les bases de l’intelligence artificielle ainsi que les algorithmes de machine learning, afin de créer votre propre intelligence artificielle avec le langage de programmation Python et ses librairies: Pandas, Numpy, Scikit-learn et Seaborn.

Lourds gains

Grâce à l'automatisation des RH, les organisations peuvent concevoir et déployer rapidement les services nécessaires à un coût considérablement inférieur. Si elle est correctement mise en œuvre, l'automatisation des RH peut donner lieu à de grands avantages.

Tout d’abord, il y aura une amélioration de la productivité grâce au traitement rapide et au partage des données. Puis, le roulement du personnel sera considérablement optimisé. Même le processus d’embauche sera plus efficace. Ceci sans parler du coût de stockage de papiers, des erreurs relatives à la saisie de données.

De plus, les responsables RH trouveront davantage de temps pour analyser les données RH et prendre des décisions intelligentes.

Devenez consultant Business Intelligence Junior
Apprenez à gérer des projets en Business Intelligence et à découvrir l’environnement de SQL server. Découvrez les techniques et les processus du Master Data Management et devenez consultant Business Intelligence Junior.

Un manque à gagner

Le fait de ne pas automatiser les processus RH peut être un problème qui ne ferait que s'aggraver à mesure que l’entreprise se développe. Premièrement, elle perdra en efficacité. En laissant de côté l’automatisation, les tâches répétitives et laborieuses se pointeront. Le personnel RH passera son temps à des tâches monotones et improductives.

En outre, des tâches telles que le calcul de la paie et la vérification des congés peuvent être facilement effectuées par une machine. Mais les faire faire par des humains pourrait ouvrir la voie à des erreurs. Une fois mis en place, l'automatisation le fait parfaitement, sans aucune erreur, contrairement à son homologue humain.

Enfin, les candidats vivent une expérience décourageante si les RH ne les suivent pas régulièrement. Le personnel des RH est submergé par une montagne d'autres tâches, ce qui les fait oublier ou manquer, sans le savoir, de revenir vers les candidats. C'est une mauvaise expérience d'embauche, et même s'ils sont finalement embauchés, cela ne manquera pas de laisser un mauvais goût.

Le RH, futur amplificateur de talents?

Détaché de ses tâches administratives, le métier de RH va de plus en plus évoluer vers un métier autre: celui d'amplificateur de talents, comme l'affirme le World Economic Forum dans une études sur les métiers de demain, imaginés à l'horizon 2025 et relaté par Isabelle Rouhan, fondatrice du cabinet de recrutement spécialisé en transformation digitale Colibri Talent et auteur du livre "Les métiers du futur".

L'amplificateur de talents devra veiller à ce que chaque ressource humaine de l'entreprise du futur puisse laisser son potentiel s'exprimer.

"Pour avoir un impact à grande échelle, l’amplificateur de talents peut effectuer une partie de son travail à distance, et propose, par le biais de plateformes en ligne, des programmes d’accompagnement structurés en fonction des besoins du public visé" explique-t-elle.

Sa principale tâche sera donc de "vulgariser une posture efficace de développement personnel dans les organisations". Le RH devra donc faire preuve de bienveillance, d'empathie tout en ayant un oeil avisé sur les potentiels de développement de chacun.

Mieux encore, ses perspectives d'évolution seront plus larges puisqu'il pourra aspirer au poste de Neuro-Manager, où il sera chargé d'éliminer les stratégies généralistes et globales pour mettre en place des stratégies personnalisées en fonction de chaque employé ou collaborateur avec pour objectif ultime: Faire moduler les émotions et les comportements des équipes pour permettre à l'entreprise d'atteindre ses objectifs.

Le futur RH pourra même aspirer à devenir manager collaboration homme-robot. Son but sera de veiller à ce que l'intelligence humaine et l'intelligence artificielle puissent cohabiter et être productifs concomitamment sans créer de résistances. Comme l'explique le site jobs.ch: Il "reconnaît immédiatement lorsque les collaborateurs ne sont pas satisfaits ou rencontrent des problèmes avec l’utilisation des robots. Par ailleurs, il veille à ce que le savoir acquis par les systèmes intelligents soit utilisé de façon logique. Il décide si une solution IA ou le travail de l’homme à la machine doivent être optimisés ou réduits".

Mais pour se faire, il faudra pouvoir monter en compétences et suivre les formations adéquates en étant à l'écoute des nouvelles technologies.

Et si vous vous prépariez dès maintenant aux métiers du futur en rejoignant les formations de GOMYCODE? Pour ce faire, rien de plus simple: Visitez nos parcours de formations sur notre site web ou appelez nos conseillers au 31 314 570.