On reçoit de plus en plus d’écho sur le big data et la data science, sans pour autant être conscient de ce qu’ils représentent et de la place qu’ils occupent réellement dans les entreprises actuellement. Les étudiants sont intrigués par les débouchés de la data science, et à juste raison, les métiers crées grâce à cette science sont multiples et sont parmi les rares à ne pas être menacés de disparaître.

De nos jours, le secteur public autant que le privé ont recours à cette science dont le but est l’automatisation des procédés de tri et d’analyse des données complexes afin d’en retenir que celles qui sont utiles. Les données représentent un atout majeur pour les entreprises et une bonne manipulation de ces dernières est un enjeu crucial. On en vient alors à nous demander : quels sont les métiers de la data science ? Quelles sont les compétences à acquérir pour y accéder et quelles sont les formations à poursuivre pour y avoir accès ?

Selon le secteur et les besoins de l’entreprise, des compétences spécifiques sont recherchées. Les métiers les plus demandés en data science sont :

Data visualisation

Métier souvent demandé en entreprise ou dans la carrière de journaliste dans des médias d’information. Face à la désinformation et aux “fake news” qui circulent aujourd’hui en masse sur les réseaux et autres médias de communication, le travail du “data journalist” consiste à faire du fact checking en contrôlant la véracité des propos et des chiffres et à présenter les informations correctes de manière accessible. Au sein d’une entreprise, l’expert en “data visualisation” doit être capable d’exploiter et simplifier les données de l’entreprise. Ce métier est accessible via une formation en journalisme ou de développeur front-end et back-end.

Data Science

Data Analyst

Compétence recherchée dans le monde du marketing et de la finance, le “data analyst” exploite ses aptitudes en statistiques, en mathématiques et en informatique pour synthétiser une quantité énorme de données concernant les clients, les marchés ou même ses propres performances.
Le but est de traiter ces données pour faciliter la prise de décision pour l’entreprise, lui permettant d’acquérir un avantage compétitif. Les profils varient d’ingénieurs à des diplômés d’écoles de commerce ou des détenteurs de bac+4 ou bac+5 en statistiques, informatiques et marketing.

Expert sécurité

Les cyber-attaques étant devenues plus fréquentes, le rôle d’expert sécurité se fait de plus en plus primordial. Il consiste à évaluer le niveau de vulnérabilité des systèmes d’information et de gestion des données pour ensuite assurer la politique de sécurité de l’entreprise. Il doit être capable d’anticiper les risques anticipés par le big data. Pour ce profil, une formation d’ingénieur ou un master en informatique, en télécommunications et réseaux ou en systèmes d’informations, sont conseillées.

Data scientist

En maniant ses connaissances approfondies en mathématiques et en informatique, le data scientist peut travailler sur des problèmes appliqués ou faire de la recherche. Il peut coder et développer des algorithmes pour assouvir les besoins stratégiques de l’entreprise. Il se charge principalement de la définition du problème, collecte et nettoyage des données et la création de modèles prédictifs et d’algorithmes. La data science n’est pas spécifique à un secteur précis, la recherche dans ce domaine peut être orientée vers toute discipline nécessitant l’analyse de données en masse. Les “data scientist” peuvent donc être des ingénieurs, des juristes, des sociologues, des économistes, etc. Ce poste est souvent occupé par des diplômés d’écoles de commerce ou d’ingénieurs, mais il ne leur est pas exclusif.

Quote

Chief Data Officer

Il veille à ce que l’entreprise intègre l’usage des données dans tous ses métiers tout en respectant le principe de sécurité et de protection des données. Par ailleurs, il assure la bonne transmission des informations et inculque “la culture des données” à tous les membres de l’entreprise qui n’ont pas toujours la conscience de l’existence et de disponibilités de telles données. Ce métier étant assez récent, il est accessible grâce à une évolution de carrière, mais aussi via des formations bac+4 ou bac +5 en Informatique, management, statistiques, marketing ou commerce.

Pour résumer, les métiers concernant la data science requièrent des connaissances en mathématiques, statistiques et informatiques. Des techniques spécifiques sont souvent recherchées ; telles que Python, Hadoop, Spark, les bases de données NoSQL, Data Studio et les tag management system. Quelques notions de Machine Learning peuvent être utiles aussi. Pour acquérir ces connaissances, plusieurs parcours universitaires sont envisageables. Un niveau de bac +3 est le strict minimum. Il est possible de commencer à acquérir les bases avec une licence en mathématiques ou en informatique, ou bien en gestion, commerce, économie, puis de poursuivre avec un master spécialisé en data science, management des systèmes d’information ou big data. Le critère de choix de la formation dépend du rôle que la personne désire jouer au sein de l’organisation, que ce soit un rôle très technique (expert sécurité) ou très orienté business (data analyst) ou bien un rôle d’animateur comme celui du Chief Data officer.
Ces perspectives de carrières vous attirent ? Vous désirez apprendre les compétences qui vous ouvriront les portes vers les métiers de demain ? N’attendez plus et rejoignez la formation en Data Science !