Vous l’avez certainement déjà installé sur votre navigateur préféré, parfois même sans vous en rendre compte. Lui, c’est l’Add-on ou le plugin. Mais à quoi sert-il exactement?

L’Add-on est un module d’extension permettant, une fois installé, de venir compléter et donner des fonctionnalités supplémentaires à un logiciel existant. C’est ainsi que les Add-ons ne peuvent fonctionner seuls et nécessitent donc un ou des logiciels préalablement installés.

Par exemple, pour regarder certaines vidéos sur certains sites web, vous aurez besoin de télécharger préalablement un plugin, sinon la vidéo en question ne s’ouvrira pas.

Comment ça fonctionne?

Il faut savoir que tous les logiciels ne sont pas adaptés pour supporter des Add-ons. En effet, il faudrait au préalable que le logiciel en question puisse être créé pour pouvoir communiquer avec des programmes extérieurs.

Cela va permettre, généralement à des utilisateurs du logiciel, d’ajouter de nouvelles fonctionnalités qu’ils jugent essentielles à celui-ci, sans le reprogrammer.

Généralement, le développeur du logiciel adopte ces Add-ons en les intégrant dans une version améliorée de celui-ci par la suite.

Parmi les plugins les plus utilisés l’on retrouve Adobe Flash pour les animations flash ou encore QuickTime pour les vidéos et les sons.

Add-on versus Extension

Attention cependant à ne pas confondre un Add-on/Plugin et une extension. En effet, si la barrière peut-être fine entre les deux concepts, il existe néanmoins certaines nuances.

En effet, si le Plugin fonctionne de manière relativement indépendante du navigateur et communique avec lui en utilisant une interface de programmation standardisée, l’extension est généralement organisée en suivant un format et une structure qui dépendent du navigateur et est offerte par une plateforme gérée par les développeurs du navigateur en question.