Pendant plusieurs années, l'image du développeur était celle d'un geek solitaire derrière son écran. Depuis, les temps ont bien évolué et les développeurs sont devenus de plus en plus prisés par les entreprises sur un marché de l'emploi de plus en plus demandeur.

C'est ainsi que nous voyons de plus en plus de personnes choisir d'embrasser la carrière de développeur. Cependant, une étude menée par HackerRank a mis en exergue les qualités ou les caractéristiques qui font qu'un développeur soit plus prisé et mieux rémunéré qu'un autre.

Voici les 5 habitudes que doivent prendre les développeurs pour mieux réussir leur carrière:

1) Maîtriser plusieurs langages de programmation

D'après l'étude de HackerRank, un développeur qui a du succès sur le marché du travail est un développeur devant maîtriser plusieurs langages de programmation. En moyenne, selon celle-ci, un bon développeur doit maîtriser au moins 4 langages de programmation différents. Le fait de maîtriser autant de langages offrira plus d'opportunités d'emploi aux développeurs. Cela ne fait que confirmer une autre étude qui démontre que la majorité des entreprises présentes dans le top 20 du classement Fortune 500, utilisent au moins 4 langages informatiques différents dans leurs structures.

Tous nos programmes de formation
Choisissez la formation qui vous convient et rejoignez-nous dès maintenant.

2) Être curieux et vouloir continuer d'apprendre

Cela peut paraître quelque chose d'ordinaire dans un monde en perpétuelle évolution mais ce qui distingue les développeurs confirmés de développeurs en devenir, c'est précisément cette soif d'apprendre.

Selon l'étude, 74% des développeurs séniors ou confirmés interrogés -quelque soit leur âge- ont affirmé avoir eu recours à l'auto-apprentissage ou à des formations pour monter en compétences.

Autres chiffres intéressants révélés par l'étude: plus de 25% des développeurs ont affirmé avoir commencé à coder avant l'âge de 16 ans. Cependant, commencer tôt ne fait pas forcément de vous un meilleur développeur: 36% de ceux qui ont commencé à coder après l'âge de 26 ans sont aujourd'hui des développeurs séniors.

"Étant donné que la programmation est centrée sur la recherche indépendante visant à résoudre de nouveaux défis, l'auto-apprentissage est un élément majeur de la réussite d'un développeur" explique le rapport avant d'ajouter: "Les outils évolueront et changeront toujours. En fin de compte, c'est la curiosité et le véritable intérêt pour les langages qui devraient alimenter la volonté d'apprendre de nouveaux outils et de s'adapter à l'évolution du paysage technologique".

3) Garder un oeil sur ce que demande le marché

Pour pouvoir devenir rapidement un développeur clé au sein de votre entreprise ou avoir du succès dans votre carrière, il est très important de garder un oeil sur le marché du travail. En effet, en agissant de la sorte, vous garderez également un oeil sur les langages de programmation les plus demandés sur le marché de l'emploi et pourrez vous adapter et mettre à jour vos compétences en conséquence. Ainsi, pour cette année 2022, JavaScript et Python arrivent largement en tête de liste confirme l'étude.

4) Votre expérience et votre portfolio plus importants que vos diplômes pour les recruteurs

Pour les recruteurs interrogés dans cette étude, votre portfolio et votre expérience comptent plus que vos diplômes quand il s'agit de recruter des développeurs, ce qui vient confirmer le "Learn by making", le motto de GOMYCODE.

En effet, ce que cherchent les recruteurs en premier lieu parmi les capacité des développeurs, c'est leur propension à résoudre des problèmes devant la maîtrise des langages informatiques.

Autre point important mis en avant par les recruteurs: L'expérience et la richesse du portfolio d'un développeur sont plus importantes que les diplômes qu'il a pu obtenir.

5) Trouver son équilibre

Alors que les entreprises ne cessent de vanter les avantages qu'ils peuvent offrir au sein de leurs bureaux pour attirer les développeurs les plus qualifiés, ces derniers semblent avoir une toute autre vision des choses, et la crise du Covid et l'explosion du freelancing n'ont fait qu'accentuer les choses. En effet, selon l'étude de HackerRank, les développeurs classent l'équilibre travail/vie personnelle comme le facteur le plus important qu'ils recherchent chez un employeur juste devant les perspectives d'évolution dans l'entreprise et la formation continue.